Publié le

L’espadon, roi des mers

Poisson roi, parmi les plus rapides des mers, l’espadon est pêché dans le détroit de Messine depuis l’Antiquité grâce aux techniques et rituels qui perdurent depuis deux millénaires. Plusieurs textes antiques relatent cette pêche, parmi lesquels celui l’historien grec Polybe :

« Dans des barques à deux rames, dit Polybe, il y a deux hommes, dont l’un conduit la nacelle et l’autre se tient sur la proue, armé d’une lance. Ces différentes barques ont une vedette commune, placée sur un lieu élevé qui indique l’approche de l’espadon; Car ce poisson porte le tiers de son corps au-dessus de l’eau. Lorsqu’il approche de l’esquif, le harponneur le perce de sa lance, dont la tête est barbelée et fixée si légèrement dans le bois, qu’elle l’abandonne très aisément quand le landier retire à lui le manche. Au fer de la lance est attachée une longue corde qu’on file au poisson blessé, jusqu’à ce qu’en se débattant ter en voulant s’échapper, il ait perdu ses forces. Alors ils le halent vers la terre ou le prennent dans leur barque, à moins qu’il ne soit trop gros. Lorsque le manche de la lance tombe dans la mer, il n’est pas perdu pour cela, car il est formé de chêne et de sapin, de manière à ce que le chêne s’enfonçant par son poids, et le sapin par sa légèreté restant debout, le pêcheur peut le reprendre aisément. Il arrive aussi quelquefois que le rameur se trouve blessé, l’espadon étant armé d’une épée et étant d’une fureur et d’une impétuosité semblable à celle du sanglier. On peut donc, dit Polybe, conclure de là qu’Ulysse et Homère avaient navigué autour de la Sicile, puisqu’ils attribuent à Scylla une pêche qui est exclusivement appropriée aux environs de ce promontoire. »

 

Vous pouvez consommer l’espadon sous forme de pâté sur un toast ou pour accompagner une salade de poulpes ou de calamars… C’est un met très délicat et parfumé qui s’accommode parfaitement pour un apéritif ou une entrée.
En pesto au citron sur des pâtes, il vous emporte au large des mers de Sicile !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *